Un conducteur se prend une balle dans la tête pour avoir grillé une priorité

Un conducteur se prend une balle dans la tête pour avoir grillé une priorité

Un conducteur se prend une balle dans la tête pour avoir grillé une priorité

Ce week-end dans la Marne, un conducteur se prend une balle dans la tête pour avoir grillé une priorité. IBuzzYou vous en dit plus.

C’est aux alentours de 20h30 à un croisement dans la ville de Giffaumont Champaubert que s’est produit dimanche dans la soirée ce terrible drame. Le conducteur d’une décapotable aurait refusé la priorité à droite d’un autre utilisateur de la route. D’après le quotidien le Parisien, les jeunes seraient sortis pour provoquer l’automobiliste ce qui fit éclater une grosse prise de bec. Au final, les noms d’oiseaux cessent et tout le monde quitte les lieux de l’accident en repartant de son côté.
Un peu plus tard dans la soirée, les deux jeunes en colère se rendent sur le parking d’un restaurant dans le but de rejoindre le conducteur qui est à l’origine de l’altercation survenue plus tôt la journée. D’après les propos du procureur de Reims, une fois devant l’établissement, les choses ont très mal tourné puisque l’un des jeunes a utilisé une carabine 22 long rifle. Le garçon âgé de 19 ans se prend une balle en pleine tête et le tireur ainsi que son complice ont pris la fuite.

Un conducteur se prend une balle dans la tête pour avoir grillé une priorité

Suite à ce coup de sang, la victime est transportée d’urgence à l’hôpital le plus proche où il se trouve actuellement dans un état de mort cérébrale. La personne étant à l’origine du coup de feu s’est rendue de lui-même à la police permettant ainsi d’interpeller quelques minutes plus tard son complice. Les deux jeunes devaient se présenter ce matin devant le juge, car ils sont accusé d’homicide et de complicité d’homicide. Une bien triste histoire pour une pauvre faute du code de la route…

Et vous, quelles-sont vos réactions par rapport à cette histoire?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
"Moi, Samantha, 13 ans, violée par Roman Polanski"
« Moi, Samantha, 13 ans, violée par Roman Polanski »

Fermer