INPES et la contraception : Trop tot pour avoir un bébé


INPES - trop tot pour avoir un bébé

Le Ministère de la Santé et l'Inpes (Institut National de Prévention et d’Éducation pour la Santé) ont lancé récemment une campagne d'information concernant la contraception. Elle vise principalement les jeunes, aussi bien les filles que les garçons, et souhaite leur faire prendre conscience des risques et des conséquences d'une éventuelle grossesse involontaire qui surviendrait trop tôt.

L'une des vidéos diffusées à cette occasion par l'INPES pour leur mini-site Trop tot pour avoir un bébé

 

 

Elles mettent en scène des garçons qui se retrouvent confrontés à des situations auxquelles que seules les femmes connaissent : l'oubli de pilule, le retard des règles, l'usage d'un test de grossesse. Pour ainsi sensibliser tous les jeunes à l'importance des moyens de contraception, qui sont malheureusement parfois mal connus des plus jeunes, des femmes au chômage et des moins diplômés.

En effet, environ 20% des femmes ont reconnu avoir eu, au cours de leur vie, recours une interruption volontaire de grossesse. En ce qui concerne les 15-19 ans, cela représente 6,3% des filles, dont 30% n'avait pas bénéficié de moyen de contraception après l'apparition de leur grossesse.

Un site a donc été mis en place par l'Inpes et le Ministère de la Santé, intitulé "trop tôt pour avoir un bébé". Sur ce site (http://www.choisirsacontraception.fr/troptotpouravoirunbebe/) aux graphismes travaillés se trouvent les différentes façons de prévenir une grossesse, des idées, des solution et des appels à la prise de conscience des garçons.

Ce site dispose également de vidéos qui traite avec un certain humour ("et si les garçons étaient enceintes") les inégalités garçon/fille en matière de sexualité et de contraception. Plus d'information sur www.choisirsacontraception.fr

Article sponsorisé

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Real Madrid – FC Barcelone 0-2 (Video Buts, Resume)
Fermer