Une fausse alerte à la bombe dans une école du Var créé la panique

Ecole

Cette histoire s’est déroulée vendredi dernier, aux environs de 16h, lorsque la secrétaire de l’école du Rialet à Cogolin, dans le Var, reçoit coup de téléphone anonyme lui expliquant qu’une bombe aurait été déposée au sein de l’établissement.

Très vite, les forces de l’ordre arrive sur place et mettent en place un dispositif de sécurité très organisé.
Les élèves, les enseignants et le personnel administratif sont immédiatement évacués, ce qui représente tout de même 215 personnes.

Par la suite, les forces de l’ordre ont recours aux services d’un chien spécialiste en recherche d’explosifs et bénéficient aussi de l’aide des sapeurs-pompiers. Aucun explosif n’est alors découvert dans l’enceinte de l’établissement scolaire et les gendarmes s’interrogent sur un éventuel canular.
Les enquêteurs analysent alors la provenance des appels téléphoniques reçus à l’école ce vendredi et le numéro de portable d’où provient l’appel anonyme est alors repéré par les enquêteurs.
Samedi, deux mères d’élèves ont été arrêtées et placées en garde à vue.

Les deux mamans ont rapidement reconnu les faits en expliquant être à l’origine de cette alerte à la bombe.
Elles ont admettent alors aux enquêteurs, qu’elles ont voulu se venger de la secrétaire de l’école à la suite de problèmes rencontrés précédemment avec cette personne. Elles n’auraient jamais pu penser que leur blague de mauvais goût prendrait une telle ampleur.
Les deux femmes ont été relâchées mais devront se présenter au tribunal correctionnel début juin.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Beastie Boys – Album : Hot Sauce Committee Part 2
Fermer