Royal Baby, le crieur public était un imposteur

Royal Baby, le crieur public était un imposteur

Royal Baby, le crieur public était un imposteur

Pour l’annonce de la naissance du Royal Baby, le crieur public était un imposteur ! IBuzzYou vous en dit plus.

Tous les médias présents lundi soir devant l’hôpital St Mary avaient leurs objectifs braqués sur cet homme et pour cause, il est le crieur qui a annoncé la naissance du petit prince Georges. Entre les 103 coups de canon, la proclamation signée par les médecins royaux posée sur un chevalet dans la cours de Buckingham ainsi que les chapeaux royaux en peau d’ours, la supercherie est complètement passée entre les mailles du filet. D’un côté, l’homme exerce depuis 25 ans dans la ville de Romford, le métier de crieur. Etant qualifié dans le domaine, il fut très facile pour lui de duper tout le monde. Tony Appleton, qui n’a jamais été missionné par les Windsor, dit agir par simple passion pour la famille royale.

Royal Baby, le crieur public était un imposteur

L’homme confiait ce mardi dans une interview accordée à Yahoo ! UK : « Je n’étais pas invité. Je me suis juste incrusté ». « Je suis sorti de mon taxi et je me suis mis devant les marches, parce que je pensais qu’on ne me laisserait pas me mettre sur le perron, et j’ai fait mon truc », a-t-il ajoutait. Quand la nouvelle de la naissance du bébé du couple princier est tombée, Tony s’est rendu immédiatement sur les lieux, il explique avoir bénéficié de la complicité de l’un des journalistes du Times afin d’avoir un texte au plus près de la tradition. L’homme de 76 ans a surpris tout le pays avec cette imposture incroyable, qui bouscule le sans faute de l’organisation de cette naissance prévue au millimètre prêt. Tony Appleton se félicite même d’avoir réussi à berner tout le monde : « Je ne peux pas y croire, j’ai fait la Une de tous les journaux et mon visage était partout ».

Et vous, que pensez-vous de cette histoire?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Un train déraille en Espagne, 78 morts et de nombreux blessés
Un train déraille en Espagne, 78 morts et de nombreux blessés

Fermer