Nicolas Sarkozy en route pour 2017

Nicolas Sarkozy en route pour 2017

ppl_mattered_sarkozy

Depuis hier, l’ancien premier ministre François Fillon a commencé sa campagne pour les présidentielles. Ce dernier n’est pas franchement soutenu par l’ex président, qui souhaite lui aussi se présenter : Nicolas Sarkozy en route pour 2017.

Il y a encore qq semaines, il s’agissait d’une rumeur, de bruits de couloirs, et personne n’osait affirmer avec certitude une éventualité de retour de Nicolas Sarkozy. L’association des Amis de Nicolas Sarkozy menait sa campagne de propagande dans l’ombre, maintenant le plus grand secret autours du retour de l’ex président. De nouvelles tensions ont éclatées au grand jour hier soir entre Nicolas Sarkozy et François Fillon, lors d’un passage de ce dernier sur le plateau de Des Paroles et des Actes. Après avoir confirmé sa candidature à la présidentielle de 2017 et avoir officiellement lancé sa campagne, plus rien ne retient l’ex leader de l’UMP, pour qui il est hors de question de laisser Fançois Fillon prendre sa place dans le coeur des militants UMP. « Préparez-moi le terrain », voilà les instructions que Nicolas Sarkozy aurait laissé à ses proches. « Nous sommes une armée qui va se lever » affirme même un des adhérents de son association, sans doute emporté dans un élan lyrique faisant écho aux récents mouvements sociaux faisant suite à la loi Taubira. Depuis quelques mois, beaucoup aiment à se penser révolutionnaires.

Francois-Fillon-Nicolas-Sarkozy_pics_390

Pour le moment , Nicolas Sarkozy patiente et se trouve contraint au silence. Une tache sans doute difficile pour l’ex-président hyperactif et sur médiatisé. Mais quand compte t-il sortir de sa réserve ? En 2014, après les élections européennes d’après Brice Hortefeux, car c’est à ce moment que le FN sera au plus haut. Et selon lui, seul Nicolas Sarkozy pourra revenir en sauveur, pour rétablir la situation. Une primaire en 2016 devra donc départager les deux candidats à la présidentielle.

Qu’en pensez vous ?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Premières interpellations dans l’affaire Clément Meric selon Manuel Valls
Fermer