Le tireur de Paris a été interpellé et placé sous haute-surveillance

Le tireur de Paris a ete interpelle et place sous haute-surveillance

Hier, nous vous parlions de cet homme qui avait ouvert le feu dans les bureaux de Libération. En définitive, le tireur de Paris a été interpellé et placé sous haute-surveillance hier soir.

Tout est rentré dans l’ordre !
Les Parisiens peuvent arrêter d’avoir peur. L’homme qui a été attrapé et mis en garde à vue hier à Bois-Colombes est bien l’homme qui a réalisé les fusillades dans les locaux des principaux groupes de médias de la capitale. C’est en effet bien lui qui a tiré des coups de feu dans les locaux de Libération, BFMTV et aussi au siège de la Société Générale qui se situe dans le quartier de la Défense. Pour terminer en beauté, le malfrat aurait aussi pris un homme en otage pendant sa cavale pour qu’il le conduise sans poser de question. En milieu de semaine, un homme s’est rendu au commissariat de Courbevoie et il a expliqué aux agents sur place qu’un homme vivait chez lui depuis environ 15 jours. Cependant, il avait remarqué la ressemblance troublante entre son hôte et l’auteur des coups de feu et il a préféré faire appel aux forces de l’ordre. Il a ajouté que son colocataire provisoire lui avait déclaré un peu avant : « J’ai fait une connerie… » Les forces de l’ordre ont donc attrapé Abdelhakim Dekhar, âgé de 52 ans, dans la ville de banlieue de Bois-Collombes. Il a été retrouvé dans son véhicule en train de dormir profondément, il aurait tenté de mettre fin à ses jours.

Abdelhakim Dekhar

Abdelhakim Dekhar : déjà connu des forces de l’ordre.
Suite à un jugement qui s’était déroulé en 1998, Abdelhakim Dekhar avait déjà été condamné à quatre ans de prison ferme. Il avait été désigné comme complice dans l’affaire Florence Rey-Audry Maupin car il avait fourni l’arme à feu qui avait servi pour assassiner deux policiers et aussi un chauffeur de taxi. Actuellement, Abdelhakim Dekhar est soigné dans un hôpital de la capitale et sa chambre est surveillée de très près. Les policiers attendent son réveil pour lui lire ses droits et l’informer de ce qu’il va lui arriver. Selon la chaîne BFMTV, une lettre aurait été trouvée avec lui dans son véhicule relatant la situation politique de Syrie et de Lybie et visant à expliquer les faits horribles dont il est l’auteur.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Un lion tue une lionne sous les yeux des visiteurs du zoo
Un lion tue une lionne sous les yeux des visiteurs du zoo

Fermer