Découverte de la bactérie tueuse : les produits bio sont t-ils plus sujets aux contaminations ?

La bactérie toxique qui a effrayé une partie de l’Europe pendant plusieurs semaines vient d’être identifiée : elle provient de graines  de soja germées dans une exploitation spécialisée dans la culture biologique au Nord Ouest de l’Allemagne.

 

Marché de fruits et légumes AFP

Marché de fruits et légumes le 10 juin 2011 à Hambourg / AFP / Christian Charisius

Y a t-il dans la culture biologique, qui utilise moins de pesticides, plus de risques d’avoir des produits contaminés par des bactéries ?

L’enquête a été fastidieuse, mais a enfin abouti. La bactérie tueuse E. Coli souche a bien été identifiée. Bien qu’étant très rare, elle est « déjà connue » chez l’homme comme provoquant des diarrhées mortelles. Les graines de soja germées sont bien à l’origine de la mort de  33 personnes et l’intoxication de  plus de 2.000. Un choc pour les Allemands, qui adorent ces graines de lentilles, luzernes ou soja que l’on retrouve dans les salades et les sandwiches

La deuxième surprise vient du fait que la ferme concernée soit bio, une culture souvent considérée comme plus saine et plus sûre . Le concept du bio est il menacé ? Philippe Collin, porte-parole de la Confédération Paysanne se montre rassurant «Les normes sanitaires sont identiques, que les produits soient bio ou conventionnels».

Le procès sera donc biologique, cette fois. Cette manière de cultiver ne s’est jamais targué d’être à l’abri d’un incident. D’ailleurs, cela aurait très bien pu arriver en agriculture conventionnelle, qui, elle, fait sans doute bien plus de dégâts, tant sur la santé des consommateurs que sur l’environnement !

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Gorille danse sur du rap
Gorille danse sur du rap

Fermer