Un artiste argentin peint avec ses larmes

Un artiste argentin peint avec ses larmes, IBuzzYou vous présente cette pratique insolite en vidéo. Nous vous laissons admirer cet art étrange ;).

Un artiste peintre plus qu’originale.
Un jeune peintre argentin, qui a la particularité de peindre avec ses yeux, a réussi à attirer les médias vers son art si particulier. Il se nomme Leonardo Granato, il est âgé de 27 ans et il a établi son studio de production dans une banlieue de Buenos Aires, la capitale de l’Argentine. Lorsqu’il réalise une toile, il vide des pigments de couleur dans son nez et se sert ensuite de ses canaux lacrymaux (au niveau des yeux) pour expulser les couleurs sur la toile et réaliser ses oeuvres. Il a même nommé sa discipline originale par le nom de « peinture à la larme » qui sonne très poétique et qui devrait plaire à ces dames. Cet artiste hors norme s’exerce depuis plus de trois ans pour proposer un tel travail.

Un artiste argentin peint avec ses larmes

Peindre avec ses larmes ? Explications :
Leonardo Granato explique que les conduits naso- lacrymaux sont connectés entre eux, et que ce « don » particulier dont il a hérité est une chose très puissante. Même la sélection des pigments est cruciale car ils passent dans l’organisme du peintre. Ils sont donc fabriqué à partir de plantes et sont censés être inoffensifs. L’artiste, étudie en permanence les pigments dont il se sert et il fait des visites régulières à l’hôpital pour s’assurer que la peinture ne lui fait aucun mal. Cette technique n’est pas anodine et cela ne doit pas être simple de réaliser une oeuvre de cette manière. Il a déjà vendu certaines de ses créations pour des sommes allant jusqu’à 7 000 dollars.

Si vous aimez ce genre d’art insolite, n’hésitez pas à regarder cette femme qui peint avec des bisous.

Et vous, que pensez-vous de l’art de cet homme ? Un peu étrange non ?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Le club de Handball de Montpellier est condamne a verser 57.000 euros à Nikola Karabatic
Le club de Handball de Montpellier est condamné à verser 57.000 euros à Nikola Karabatic

Fermer