À travers l’Europe de l’Est en sac à dos

À travers l'Europe de l'Est en sac à dos

Un périple à travers l’Europe de l’Est en sac à dos, une aventure a laquelle beaucoup se frottent. IBuzzYou vous rapporte le voyage de deux jeunes étudiants.

Un séjour à sac à dos.
Un grand nombre de préjugés entour la réputation de l’Europe de L’Est. En effet, beaucoup de personnes partent avec l’image que cet endroit du monde est austère et poussiéreux, comme elle a pu l’être au cours de l’ère communiste. Cependant, ces régions du monde abritent leurs propres merveilles ainsi que leur culture, un voyage au sein de la population locale vous fera découvrir des endroits insoupçonnés. « C’est ainsi qu’a débuté notre projet, explique Caroline. Avec un copain, on avait envie de découvrir une région inconnue pour nous sans payer trop cher. L’Europe de l’Est permet de faire un voyage dépaysant sans trop aller loin. C’était parfait. On a établi un petit périple dans le coin » (que les locaux appellent in english Middle Europe). « On a commencé par Budapest, une ville ultra touristique. On y a fait du couchsurfing chez un couple très sympa, qui nous a fait goûter des spécialités ect. Ils étaient très curieux de la France. Un couple que j’ai pu héberger à Paris quand ils sont venus! La ville est magnifique. Buda et Pest montrent deux facettes de la ville, chargée d’histoire comme nous l’apprend le musée de la Terreur ». La Hongrie fut dirigée par les nazis, puis ce fut le régime totalitaire communiste qui pris le relais. « Mais il fait tellement chaud, qu’on n’a pas envie de rester trop longtemps dans la ville ».

À travers l'Europe de l'Est en sac à dos

« On est vite partis se rafraîchir au lac Balaton, le plus grand lac d’Europe, dans un petit village de la région pour voir autre chose que des européens de l’Ouest. Le lac est magnifique et on a pu faire une pause balnéaire, et oui, pas d’océan dans la région ! Direction ensuite Bratislava en République Tchèque. Une ville très sympa où on s’est bien marrés ». Le prix de la vie une fois arrivé sur les lieux n’est pas spécialement coûteux. Il règne une douceur de vivre au sein de la ville où l’on sent que l’histoire à marquer les fondations. « C’est le seul pays de notre périple qui affiche l’euro et c’est plutôt marrant de payer 50 centimes pour une bière ». Cependant, les habitants du pays sont très surpris de rencontrer des personnes arrivant de France. « Que faites vous en vacances ici nous demande-ton souvent ? Pour en voir plus, on se rend ensuite dans la montagne slovaque. Les paysages sont magnifiques et on fait de la rando ainsi que du parapente. La nature fait du bien ! On y rencontre que des locaux et on peut découvrir une vie plus rurale ».

À travers l'Europe de l'Est en sac à dos

« On se rend ensuite en bus vers la Pologne. On traverse la frontière pour se rendre à Cracovie, meilleure étape de notre séjour, où on fait à nouveau du couchsurfing chez un étudiant qui nous fait découvrir un endroit très sympa de la ville, le quartier juif. Les gens sont super cool et il y a beaucoup d’Erasmus. » Généralement, cette ville reçoit plus de 800 000 étudiants à l’année. D’un côté on les comprend, comment ne pas être sensible au charme de la Pologne ? « On ne peut s’empêcher de se rendre à Auschwitz, pour voir l’horreur des camps. Le sentiment de pénétrer dans un tel endroit est indescriptible. Par contre on regrette les cars entiers de touristes qui s’amassent pour voir l’attraction, qui prennent des photos de tout et n’importe quoi, sans respecter la mémoire du lieu. Notre voyage finit à Prague où les touristes ». La ville ressemble sous certains angles à notre capitale bien aimée, les dorures et l’architecture du pays rendent cette visite très agréable. « Mais encore une fois, on ne doit pas être à la bonne période, puisqu’on a l’impression d’être dans un bain de foule. Notre sentiment est donc mitigé, il faudra revenir quand c’est désert. Pour conclure, ce voyage a été très varié, alternant ville et nature, tourisme et immersion dans la culture locale. Ce sont des pays dont on entend peu parler et qu’il est intéressant de découvrir et il est nécessaire de s’attarder sur leur histoire ».

À travers l'Europe de l'Est en sac à dos

Seriez-vous tenté par un périple du genre?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Wingsuit, Patrick Kerber réalise un record
Wingsuit, Patrick Kerber réalise un record

Fermer