Thaïlande : situation toujours pas résolue


Les « chemises rouges » sèment toujours la pagaille dans la ville de Bangkok en Thaïlande. Le situation dégénère de plus en plus puisque les violences ont à nouveau fait des morts samedi. Les militaires ont en fait ouvert le feu contre des manifestants anti-gouvernementaux.

Depuis jeudi soir, 22 personnes ont été tuées et 172 autres blessées.

C’est la déclaration du premier ministre thaïlandais qui aurait été la cause de la reprise des violences : « J’ai annulé la date des élections. C’est ma décision car les manifestants refusent de se disperser. »

Autant dire que nous nous retrouvons dans un cercle vicieux, où personne n’est prêt à faire des concessions.

Sorti il y a 10 jours, le plan de sortie de crise du gouvernement semble plus compromis que jamais.

Toutefois, les autorités thaïlandaises vont imposer un couvre-feu ; une réunion est prévue dimanche en début d’après-midi pour décider des mesures qui seront prises pour « certains quartiers et certains axes routiers de Bangkok ».

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Drague en dansant entre Miley Cyrus et un homme de 44 ans
Fermer