Louboutin et Yves Saint Laurent se battent pour la semelle rouge

Image 5

La bataille entre Christian Louboutin et son rival Yves Saint Laurent pour le patin rouge fait rage en ce moment. Mais mercredi 17 août, le créateur de chaussures de luxe français a vu sa requête être rejetée.

Tout a commencé en avril dernier quand Louboutin pote plainte au Tribunal Fédéral de Manhattan pour «concurrence déloyale et violation de marque commerciale» afin que YSL retire de la vente les modèles de chaussures qui ont une semelle rouge.

Christian Louboutin estime en effet que la marque d’Yves Saint Laurent a copié sa marque de fabrique en osant mettre des semelles rouges sous leurs chaussures.

Tout la question est de savoir si la semelle rouge Christian Louboutin est une marque déposée dont seul lui peut avoir l’exclusivité

Mais le juge Victor Marrero a tranché : « Compte tenu du fait que dans l’industrie de la mode, la couleur a des fonctions esthétiques et ornementales décisives pour alimenter la compétition, le tribunal estime qu’il est difficile pour Louboutin de prouver que ses semelles rouges jouissent de la protection d’une marque déposée »

Malgré leur déception, les avocats du célèbre chausseur continuent de récalmer 1 million de dollars à PPR (le groupe de François-Henri Pinault) qui détient la marque YSL.

 

Louboutin et Yves Saint Laurent se battent pour la semelle rouge, 2.5 out of 5 based on 2 ratings
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 2.5/5 (2 votes cast)
Lire les articles précédents :
BOY : le nouveau sac CHANEL
Fermer