Le véritable casse tête des rythmes scolaires

 Nul doute que le débat sur les rythmes scolaires sera un sujet de choix pour la campagne présidentielle qui veut propulser l’éducation au cœur des priorités nationales.

Cour de récréation
Le constat  est général : le rythme scolaire des petits élèves français est inadapté. Ce n’est profitable ni à leurs performances scolaires, ni a leur santé, ni au climat des établissements. Et puis, fatigue oblige. En Europe, le petit Français est l’élève qui a le plus grand nombre d’heures de cours concentré sur le minimum de jours. Le projet serait donc de rendre le rythme scolaire moins lourd, en le  limitant de 4 à 6 heures par jour en fonction de l’âge de l’enfant.

Cela implique de revoir l’organisation de la semaine. Xavier Darcos a instauré la semaine des 4 jours en primaire, avec la suppression du samedi. Aujourd’hui tout le monde est d’accord pour dire que le rythme acceptable serait de 4 jours et demi, voir 5 jours, mercredi compris. Les conseils d’école sont libres de cet aménagement, mais toutes les tentatives locales ont échoué car les organisations municipales pour le transport ou la garderie des enfants se trouvent bouleversées. Le quotidien des parents devient donc un réel casse tête ! Mais si l’on écoute unanimement les médecins, chronobilolgistes, les associations de parents d’élèves, un étalement rendrait les trimestres plus équilibrés. Une vraie pause à la Toussaint pour rendre le premier trimestre plus digeste, et un  raccourcissement des vacances d’été pour rendre le dernier trimestre moins ridicule.

Rappelons que pour les enfants qui n’ont socialement, pas la chance de partir deux mois en vacances en famille, l’été  est souvent synonyme d’ennui et de problèmes d’organisation pour les parents qui travaillent. Reste à savoir si le pays est prêt pour accepter cette diminution des vacances d’été de deux semaines comme cela est fréquemment évoqué, avec des zones comme pour toutes les autres vacances… Cette délicate question soulève évidement des mécontentements – les professionnels du tourisme s’élèvent dejà contre ce projet. Le président de la République, Nicolas Sarkozy reste prudent « J’ai dit au ministre qu’il ne fallait pas fermer le débat »

La campagne présidentielle approche, nulle doute que cette question sensible sera au cœur des débats.

Le véritable casse tête des rythmes scolaires, 2.5 out of 5 based on 1 rating
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 2.5/5 (1 vote cast)
Lire les articles précédents :
Beyoncé cartonne avec BEST THING I NEVER HAD, grâce à sa tenue très coquine ?
Beyoncé : BEST THING I NEVER HAD, le clip !

Fermer