Koh Lanta : La production parle enfin

Koh Lanta : La production parle enfin

Le jeu d’aventure de TF1 continu de faire la Une. Hier pour la première le producteur s’est exprimé. Koh Lanta : La production parle enfin.

Après les témoignages anonymes parus dans la presse la semaine dernière, qui accusait la production de négligence, deux candidats de cette saison de Koh Lanta sont venus apporter leur témoignage et démentir cette version des faits. Hier pour la première fois, le producteur de l’émission, Sébastien Petiot, s’est exprimé dans le journal Le Point. Il confirme les démarches judiciaires entreprises et affirme être à l’origine de l’enquête pour « homicide involontaire » : « Le lundi 25 mars, en début d’après-midi, j’ai appelé le parquet de Paris avec l’accord de la famille de Gérald Babin qui était alors au Cambodge. Ensuite, j’ai été entendu par le commissariat du 15e arrondissement de Paris et nous avons demandé qu’une autopsie soit pratiquée sur le corps de la victime à son retour du Cambodge. Le lendemain, le 26 mars, le parquet de Paris s’est dessaisi au profit du parquet de Créteil. Nous avons appris le mercredi soir qu’une autopsie serait effectivement réalisée par l’institut médico-légal de Paris »

Pour l’instant les résultats de l’autopsie de Gérald Babin ne sont que partiels, mais ce qui intéresse le plus c’est de savoir quel est la part de responsabilité de la production de Koh Lanta dans toute cette affaire. Le producteur affirme que la liste complète des personnes présentes sur le tournage a été remise aux autorités et que les premières images du tournages on également été fournies. A la question que contiennent ces images ? Sébastien Petiot répond : « Tout. Nous avons une dizaine de caméras et non trente comme je l’ai lu dans la presse. Nous avons filmé l’arrivée des candidats sur l’île et jusqu’à l’incident qui a frappé Gérald Babin. Donc, les premières crampes. Cela permettra d’éteindre toutes les polémiques nées de témoignages anonymes ». Le producteur condamne également les témoignage anonymes parus dans la presse : « Colporter de tels mensonges est totalement irresponsable et a conduit au décès de notre médecin ». Sébastien Petiot ne modifie pas sa première version des faits : « Cela s’est passé comme on l’a raconté : Gérald Babin a été évacué par bateau pour se reposer à l’infirmerie et se réhydrater. C’est sur le bateau qu’il a connu un premier malaise et nous avons alerté aussitôt l’hélicoptère qui était sur sa base ainsi que son pilote ».

Que pensez-vous du témoignage de Sébastien Petiot, le producteur de Koh Lanta ?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Cristiano Ronaldo indispensable au Real
Fermer