Il finit au poste à 5 ans après avoir volé un Playmobil

Il finit au poste à 5 ans après avoir volé un Playmobil

Il finit au poste à 5 ans après avoir volé un Playmobil

Histoire rigolote du jour, Bonjour ! Il finit au poste à 5 ans après avoir volé un Playmobil. IBuzzYou vous en dit plus.

Âgé de seulement 5 ans, Bryan est un petit garçon très dégourdi qui a décidé dans la journée de samedi dernier de faire une petite promenade en solitaire sans prévenir personne. En effet, le bonhomme est monté dans un bus qui l’a conduit jusqu’à Rouen et après ça, il entra dans une station de métro pour ressortir peu de temps après à Saint Sever. Sacré parcourt pour un petit bout de cet âge là !
Bien évidemment, Bryan ne s’est pas sauvé dans le but de faire une balade, ce dernier avait une idée bien précise dernière la tête : aller au centre commerciale. Certainement habitué à effectuer le chemin avec ses parents, le petit se dirige mécaniquement vers son but. Dans ses rêves d’enfants, c’est le nouveau camion Playmobil qui travaille son esprit. Certes il sait qu’il ne peut pas se le payer, mais décide de le cacher pour réussir à le sortir du magasin.

Il finit au poste à 5 ans après avoir volé un Playmobil

Au moment d’accéder aux portes de sorties de la grande surface, le petit bonhomme se retrouve freiné dans sa course par les vigiles du magasin. Ces derniers découvrent le jouet Playmobil subtilisé et décide de conduire ce gamin sans surveillance au commissariat de Rouen. D’après France 3 Haute-Normandie, la maman du garçon ne s’est aperçue de sa disparition qu’au moment où son périple vers le centre commercial était déjà bien entamé. Le temps que le petit soit ramené au commissariat, la maman s’y trouvait déjà pour signaler la disparition de Bryan. Soulagée, elle retrouve son petit en bonne santé et tout deux ne seront pas prêt d’oublier cette aventure.

Et vous, que pensez-vous de cette histoire insolite?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Une militaire avoue être responsable de deux infanticides à Tours
Une militaire avoue être responsable de deux infanticides à Tours

Fermer