Hugo Chavez inquiète toujours le Venezuela

Hugo Chavez inquiète toujours le Venezuela

1775215_3_f9ba_le-president-venezuelien-ici-apres-sa_05a536f657af93964b8cefc8ecad9a3a

Le président vénézuélien est toujours hospitalisé à la Havane, et malgré les communiqués de son gouvernement qui se veulent rassurants, l’état de santé de Hugo Chavez inquiète toujours le Venezuela.

Hugo Chavez, le président du Venezuela, serait « conscient » des complications liées à sa situation post-opératoire, a affirmé hier son vice-président Nicolas Maduro, tentant de mettre en sourdine les rumeurs alarmistes sur l’état du président, deux jours après avoir signalé une détérioration de sa santé. Hospitalisé depuis trois semaines à Cuba, le président qui a subit sa quatrième opération pour un cancer est « conscient de la complexité de son état », a communiqué Maduro depuis la Havane au cour d’un entretien avec la chaîne de télévision vénézuélienne Telesur. « J’ai pu le voir à deux reprises, parler avec lui (…) Je lui ai serré la main droite, puis il m’a embrassé avec une force gigantesque », a-t-il affirmé, sans parvenir à être vraiment rassurant quart à l’évolution de l’état de santé du président, qui devrait normalement prêter serment pour un nouveau mandat le 10 janvier.

Capture

« Il est toujours sous surveillance, poursuit ses traitements, c’est une situation complexe (…) Il y a parfois de légères améliorations, parfois une situation stationnaire », a ajouté Maduro. Le Venezuela est dans l’attente depuis que le vice-président a suspendu dimanche les préparatifs du Nouvel An en annonçant à la télévision, depuis Cuba, une détérioration de l’état de Hugo Chavez, opéré le 11 décembre pour tenter de soigner un cancer dans la zone pelvienne.
« Nous avons été informés de nouvelles complications apparues à la suite de son infection respiratoire », et les complications « doivent être soignées avec un traitement non dénué de risques »
Le vice-président Maduro, qui est aussi ministre des Affaires étrangères et que le président de 58 ans avait désigné comme héritier avant son départ, a indiqué mardi soir qu’il rentrerait mercredi à Caracas. La rareté des informations sur l’état du Président inquiète beaucoup ses partisans. En effet, depuis qu’il est hospitalisé à La Havane, aucun communiqué médical n’a été diffusé. C’est uniquement le gouvernement vénézuélien qui divulgue de maigres informations se voulant rassurantes

Qu’en pensez vous ?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Un milliard de sms prévus pour nouvel an
Fermer