La police ouvre le feu à balles réelles sur les manifestants en Ukraine

La police ouvre le feu à balles réelles sur les manifestants en Ukraine, dans le but de « calmer » la population !

Alors que les russes se tirent dessus en pleine ville, il faut savoir que de véritables scènes de guerre ont éclaté hier en Ukraine entre le peuple et les forces de l’ordre. On peut voir sur ces images que des manifestants se font tirer dessus alors qu’ils ne sont pas armés. Ils se font avoir les uns après les autres et quand on demande au ministre de l’intérieur ukrainien son avis sur la question, il répond qu’il a demandé à ce que la police soit équipée d’armes de combat. Ceci a été mis en place avec l’opération antiterroriste qu’il avait ordonné la veille. L’homme politique a signé un décret où il était inscrit que ses hommes avaient carte blanche pour calmer la population.

La police ouvre le feu a balles reelles sur les manifestants en Ukraine

Très rapidement, une rumeur a couru parmi les manifestant et visiblement les forces de police seraient armées de sniper ! Tout de suite les autorités ont démenti. Pourtant dans ces images, on voit très bien un homme des forces spéciales cagoulé, couché sur un toit et qui est armé d’un fusil de précision. Certains journalistes ont même rapporté qu’ils avaient été ciblés par des tirs alors qu’ils commentaient les faits depuis le balcon de leur hôtel. Quoiqu’en disent les syndicats, certains manifestants sont eux aussi armés et possèdent pour la plupart des fusils de chasse.

Les gens des pays de l’est sont réputés pour avoir le sang chaud mais aussi pour leur facilité à sortir les armes destructrices. En effet, si on fait abstraction des problèmes économique, avec la quantité de vodka ingérée par personne et par jour, il est facile de comprendre d’où ce grand nombre d’affrontement provient !

Et vous, que pensez-vous des débordements que l’on retrouve dans les pays de l’est ?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Facebook rachete Whatsapp pour 19 milliards de dollars
Facebook rachète Whatsapp pour 19 milliards de dollars

Fermer