Des femmes américaines mangent leur placenta

Une nouvelle tendance sévit dans les maternités aux Etats-Unis. Manger son placenta après l’accouchement est devenu un nouvel usage pour mamans qui viennent d’accoucher.

placenta Des femmes américaines mangent leur placenta

Comme les mammifères, ces femmes américaines ont décidé de manger leur placenta pour les bienfaits des compléments alimentaires qu’ils contiennent.

Jennifer Mayer s’occupe de transformer le placenta en compléments alimentaires que les mamans pourront ingurgiter. Ces derniers permettent de soulager le baby-blues, aider à la production du lait maternel,  et apporter des éléments nutritifs perdus pendant la grossesse. Jennifer Mayer cuisine les placentas tous les jours. Empreintée à une tradition chinoise, la recette consiste à couper le placenta en deux morceaux et d’en faire sécher une partie. La suite ? Assumer la « mise en bouche ». D’après le mari d’une  des jeunes accouchées, le placenta « a le même goût que la viande séchée. De la viande séchée fade et faisandée » . À voir.

 

Source : Atlantico

Des femmes américaines mangent leur placenta, 1.8 out of 5 based on 2 ratings
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 1.8/5 (2 votes cast)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter



Aller à la page d'accueil >>

Lire les articles précédents :
Le son insolite des cris d un couple de paons
Le son insolite des cris d’un couple de paons

Saviez-vous que le cri du paon ressemble étrangement au son d'une vuvuzela ? Dans la

Fermer