Damien Saez : J’accuse (affiche + clip + paroles)



On en attendait pas moins du marginal Damien Saez ! Il sort une nouvelle chanson du titre « J’accuse« . Cette chanson dénonce, justement, les êtres humains qui sont devenus esclaves de la société de consommation, « prêts à se vendre pour posséder ».

Plus que la chanson cependant, c’est l’affiche du concert qui fait parler d’elle. Très épurée, en noir et blanc, on y voit une jeune femme qui ne porte rien d’autres que des escarpins, installée dans un cadis. Cette photographie de Jean-baptiste Mondino a été censurée car jugée « dégradante pour l’image de la femme ». Mais selon Damien Saez, qui n’a pas la langue dans sa poche, c’est le caddie qu’on veut protéger plutôt que la femme. Il compte donc porter plainte pour censure abusive.

On en profite au passage pour vous partager le clip et les paroles de la chanson « J’accuse », qui méritent tout autant d’interêt

Paroles de J’accuse de Damien Saez (Lyrics)

Faut du gazoil dans la bagnole,
La carte bleue dans la chatte,
Faut de la dinde pour noël,
Faut bronzer pendant les vacances
Faut du forfait faut du forfait,
Pour oublier la solitude,
Faut des gonzesses à la télé,
Ouais faut des pilules pour bander,
Faut du gazon dans les tabacs,
Il faudrait arrêter de fumer,
La salle de sport sur des machines,
Faut s’essouffler faut s’entraîner,
Faut marcher dans les clous,
Faut pas boire au volant,
Faut dépenser les p’tits sous,
Faut du réseau pour les enfants,
Faut ressembler à des guignols,
Faut que tu passes à la télé,
Pour rentrer dans les farandoles,
De ceux qui ont le blé…
J’me ballade dans les grandes surfaces,
J’ai pas assez mais faut payer,
Je cours au gré des accessoires
Et des conneries illimitées,
Les gens parlent mal les gens sont cons,
Au moins tout aussi cons que moi,
A se faire mettre à se faire baiser,
Sûr à s’faire enfanter,
Des bébés par des hologrammes,
Des mots d’amour par satellite,
Mais ces connards ils savent pas lire,
Ils savent même pas se nourrir,
Des OGM dans les biberons,
Ouais c’est tant mieux ça fera moins con,
Quand ils crèveront en mutation,
Des grippes porcines sur des cochons,

Oh non l’homme descend pas du singe,
Il descend plutôt du mouton,
Oh non l’homme descend pas du singe,
Il descend plutôt du mouton…

Faut marcher dans les clous,
Faut pas boire au volant,
Faut dépenser ses p’tits sous,
Faut du réseau pour tes enfants,
Faut ressembler à des guignols,
Faut passer à la télé,
Faut rentrer dans les farandoles
De ceux qui font le blé…

Il parait qu’il faut virer les profs,
Et puis les travailleurs sociaux,
Les fonctionnaires qui servent à rien,
Les infirmières à 1000 euros,
Faut qu’ça rapporte aux actionnaires,
La santé et les hôpitaux,
Va t’faire soigner en Angleterre,
Va voir la gueule de leurs métros,
Faut qu’on se fasse une raison,
On a loupé nos transactions,
On s’est laissés prendre le cul,
Par nos besoins nos religions,
Il faut foutre le portables aux chiottes,
Et des coup d’pioche dans la télé,
Faut mettre les menottes
A chaque présentateur du JT…

J’accuse !
Au mégaphone dans l’assemblée !
J’accuse ! J’accuse ! J’accuse !
Au mégaphone dans l’assemblée !

Faut du gazoil dans la bagnole,
La carte bleue dans la chatte,
Faut de la dinde pour noël,
Faut bronzer pendant les vacances
Faut du forfait faut du forfait,
Faudrait de l’herbe dans les tabacs,
La salle de sport sur des machines,
Faut s’essouffler faut s’entraîner,
J’me ballade dans les grandes surfaces,
J’ai pas assez mais faut payer,
Je cours au gré des accessoires,
Et des conneries illimitées,
J’me ballade dans les grandes surfaces,
J’ai pas assez mais faut payer,
Je cours au gré des accessoires,
Et des conneries illimitées…

Eh eh eh…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Facebook : un bouton d’alerte
Fermer