Affaire Mohamed Merah : Abdelkader Merah, le frère du tueur mis en examen pour complicité de meurtre

Affaire Mohamed Merah, Abdelkader Merah, le frere du tueur mis en examen pour complicite de meurtre

Ce dimanche, Abdelkader Merah, le frère de l’assassin le plus médiatisé ces derniers temps, Mohamed Merah, a été mis en examen pour complicité de meurtre et association de malafaiteurs.

Agé de 29 ans, il a été écroué suite à l’ouverture d’une information judiciaire par le parquet de Paris durant laquelle il a été présenté devant un juge d’instruction antiterroriste après une garde à vue à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI).

Le procureur de la République a expliqué dans un communiqué :

« Des indices graves ou concordants rendent vraisemblable sa participation comme complice à la commission des crimes en lien avec une entreprise terroriste »

Au départ, l’information judiciaire avait débuté par des chefs d’accusation de vol en réunion du véhicule (le scooter) dont s’est servi Mohamed Merah pour ses crimes et de complicité d’assassinat.
La petite amie d’Abdelkader Merah était elle aussi entendu quant à cette affaire mais elle a finalement pu rentrer chez elle samedi en fin de soirée.

Beaucoup de médias comme Le Parisien ont expliqué qu’Abdelkader avait précisé qu’il était « fier » des 7 assassinats commis par son frère.
L’avocate du jeune homme a mis les choses au clair concernant cette déclaration et elle a expliqué que son client ne souhaitait pas être un « bouc émissaire » et qu’il « condamne » les actes de Mohamed Merah, son frère « dont il n’est pas du tout fier ».

Abdelkader Merah a cependant reconnu avoir participé au vol du scooter Yamaha T-Max qui a servi à Mohamed pour réaliser les meurtres de 3 militaires et de 4 personnes de la communauté juive. Il a tout de même précisé qu’il ne savait pas du tout que son frère allait commettre ces crimes.

Lui et sa petite amie ont été arrêtés en même temps que le RAID donnait l’assaut dans l’appartement de Mohamed Merah à Toulouse.

Information choquante qui vient s’ajouter à cette affaire, le tueur de Toulouse et Montauban avait dans l’idée de diffuser les vidéos de ses meurtres sur la toile accompagnées de messages de revendication.

Comment Merah a-t-il pu se procurer les armes de ses crimes ?

Les forces de l’ordre sont sûres désormais que le frère de Mohamed Merah n’était pas présent lors des actes criminels envers 3 enfants, un enseignant et 3 parachutistes datant du 11 et 19 mars dernier.

La question principale pour les forces de l’ordre aujourd’hui est comment cet homme qui n’a aucun revenu à part les aides sociales de l’Etat a pu dégoter un armement aussi conséquent composé d’un pistolet mitrailleur Sten, d’un Colt 45 et d’un fusil mitrailleur.
En plus de cela, il a pu louer un véhicule (une Mégane Renault) et récupérer ensuite une Clio.

En réponse à cela, Mohamed Merah a expliqué aux négociateurs du RAID qu’il avait pu avoir l’argent pour acheter ces armes « grâce à des cambriolages ou des hold-up qu’il faisait pour se procurer de l’argent » a déclaré Ange Mancini, le coordinateur national du renseignement ce samedi samedi sur BFM.

Puis il a ajouté :
« Ce sont des armes qu’il dit avoir achetées, et je pense que c’est vrai : il les aurait payées 20 000 euros. »

« Les enquêteurs doivent donc désormais mener un travail de fourmi » afin de retrouver l’origine de chaque arme explique une source policière.

Que pensez vous de cela ? Le frère de Mohamed Merah est-il coupable dans cette affaire ? Si oui à quel degrés ?

Affaire Mohamed Merah : Abdelkader Merah, le frère du tueur mis en examen pour complicité de meurtre, 1.2 out of 5 based on 3 ratings
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 1.2/5 (3 votes cast)
Lire les articles précédents :
Mohamed Merah : La vidéo de son clip de rap
Mohamed Merah : La vidéo de son clip de rap

Fermer