5 morts et plusieurs blessés dans un incendie à Gennevilliers

5 morts et plusieurs blessés dans un incendie à Gennevilliers

Capture

L’année 2013 ne commence pas très bien avec ce drame survenu la nuit dernière : 5 morts et plusieurs blessés dans un incendie à Gennevilliers.

C’est un incendie meurtrier qui a pris la vie de 5 personnes (dont un enfant) et fait 18 blessé au court de la nuit du 1 au 2 janvier, dans la ville de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), dans un immeuble de la cité de Luth. L’incendie aurait démarré vers 4h du matin, heure à laquelle tous les habitants de l’immeuble étaient en train de dormir. Les pompiers sont intervenus à 4h20, juste après que l’incendie leur ai été signalé par téléphone. D’après les premiers éléments, le feu aurait démarré dans 2 appartements du 4ème étage avant de se propager ensuite par l’extérieur du 5ème étage. Les 5 victimes se trouvaient dans le même appartement , au 5ème étage de l’immeuble. Les pompiers sont parvenu à sauver la vie de 13 personnes qui s’étaient réfugiés au 6ème étage.

Capture

Les pompiers sont finalement venus à bout du feu, particulièrement difficile à maîtriser, aux alentours de 6h du matin. Pour le moment, les pompiers ont compté 18 blessés légers, dont 2 sapeurs-pompiers blessé au cour de l’intervention, mais ce bilan n’est pas encore définitif. Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls devrait se déplacer vers le site de l’incident dans la matinée, accompagné de Cécile Duflot, la ministre du Logement. D’après le responsable des pompiers « L’immeuble n’était pas insalubre, mais en bon état après une récente réhabilitation ». Les causes de l’incendie restent donc inconnues pour le moment, mais après analyse des experts, il sera probablement possible de mieux comprendre ce drame survenu au lendemain du nouvel an. En attendant on ne peut qu’émettre des hypothèse et déplorer la mort de 5 personnes dont un enfant.

Que pensez vous de cet incendie, et quelle pourrait en être l’origine selon vous ?

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Lire les articles précédents :
Hugo Chavez inquiète toujours le Venezuela
Fermer